Frontispice

Tu ne peux pas décider qui tu es.

Te lever un matin et dire:

« Voilà, j’aime la vie et je la veux ainsi. »

Un tel te dira des paroles douces, 

parce qu’il te croira faible,

un autre te lancera ses flèches acérées

car il te pensera victorieux.

Les uns se rassureront ensemble

sur ce qu’ils pensent de toi.

A l’unanimité ils décideront de l’étiquette

à apposer sur ton front.

Tu n’as qu’à acquiescer si jamais on te demande

ton avis.

Labourer la Terre pour chercher un autre toi-même; cela pourrait bien t’arriver.

Dans tes entrailles c’est là qu’il se cache.

Personne ne pouvait le voir sauf toi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :