Rien Qui T’Humilie

Prévisualiser(ouvre un nouvel onglet) Ce jour de janvier. Ce jour où je reçois ce papier tant attendu. Ce papier que je n’attendais plus, ce jour que je n’attendais plus. Ce jour précisément où je suis reconnue comme handicapée par ce papier. Un jour ironiquement cohérent puisque les événements extérieurs m’ont bien rappelé mon inaptitude. Il... Lire la Suite →

About dreams and poetry

It's about dreams and poetry. Thinking that dreams should embody in poetry. Thinking too much and forgetting how much poetry is life. Life is poetry. No cheesy reverie, no tiedous minds. But be.

A body at work

A body at work with nature touching inside out voguing all around hands eyes  like branches holding tight the heart of the earth Working to be breathing many ways deeply sadly joyfully again and again hand to earth crown to cloud my mind aint suffer my spirit is wild Creatures, fairies, plants - a million... Lire la Suite →

je n’ai pas failli à l’écriture

10/12/2020 je n'ai pas failli à l'écriture je ne faillis pas je creuse les failles à même la peau des mots ceux qui m'enlacent parfois en étreintes silencieuses perforant masques et robes anciennes je ploie sous les élans des mots hardis, on sonne à la porte d'autres mots les mêmes dirait-on, mais non: ceux-là m'obligent.... Lire la Suite →

Frontispice

Tu ne peux pas décider qui tu es. Te lever un matin et dire: « Voilà, j’aime la vie et je la veux ainsi. » Un tel te dira des paroles douces,  parce qu’il te croira faible, un autre te lancera ses flèches acérées car il te pensera victorieux. Les uns se rassureront ensemble sur... Lire la Suite →

Each voice matters

qui n’a pas raconté son histoire d’une façon qui est la sienne mourra la voix étouffée qui croit que les autres parleront de lui avec les mots qui le concernent sera déçu de ne pas être reconnu dans tous ses tics ses fripes ses tocs ses vibes qui laisse les autres prendre en charge sa... Lire la Suite →

L’écho des voies

L’écho des voies (oct 2019 - oui, le masque et la distanciation étaient déjà là (sic)) Il y aurait eu un avant et un après.Dès les premières fissures créant l'interstice entre moi et moi-même, le temps fit prendre à chaque geste une intensité douloureuse. Le masque m'étouffait, nécessaire pourtant encore à délimiter les contours des... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer