Poèmes de rue : genèse d’un projet mutant

Avignon, jeudi 19 mars 2020 Novembre 2019 : je réfléchis depuis un moment à afficher mes poèmes publiquement. Envie de tenter une expérience… Il y a également la volonté de redonner les mots à la rue. Ne pas réserver l’écriture, la lecture à ceux qui sont à l’intérieur (sic: à l'heure où j'écris, ma volonté est... Lire la Suite →

Poème de chez soi #5

- 5- un bord presque en face trait d’union pour rives voisines une vague impression le temps synchronisé sans raison cheveux en pagaille jour et nuit confondus vaille que vaille aller, même nu vers l’autre rive découvrir celui déjà prêt, à l’abordage courir vers lui à la nage presque en face rejoindre l’autre bord. #poemederueavignon... Lire la Suite →

Poème de chez soi #4

- 4 - Je suis comme un bonsaï Je me taille et me retaille Ma vie c’est pas toucher le ciel Masi rester à terre, être pareil A ceux qui m’ont précédé A qui on a dit autrefois c’est péché De vouloir vivre plus grand Que nous, d’espérer autant. J’abrège mes espoirs d’un coup Les... Lire la Suite →

Poème de chez soi #3

-3- C’est vendredi Il me reste des choses à faire La folie ordinaire des hommmes Le vent tordu qui trame Les papiers qui s’accumulent Tout ça ne me concerne plus. Au bout de la rue le dimanche Pour l’instant vendredi Pour faire naître d’ici Le soleil de ma gloire à venir J’aurais accompli au moins... Lire la Suite →

Poème de chez soi #2

-2- Si tu lis             entre les lignes Dans un coin             mon sourire prendra le tien. Des évidences             bien choisies par le hasard Dont j’étais la cible. Ton sourire en coin déborde jusque sur mes lèvers Au café je guette Ton heure.             Tant à dire             entre les signes. #poemederueAvignon #poemedechezsoi

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer